9 conseils pour des photographies d’intérieur uniques !

Vous vous demandez souvent comment les photographes professionnels font pour prendre ces magnifiques photos que vous voyez dans les magazines.
Vous pensez certainement qu’il est difficile de prendre des photos aussi belles et harmonieuses. Mais avec de bonnes connaissances de base, les astuces que je vais vous dévoiler, et de la pratique, vous ferez d’aussi belles photos !
Tout ce dont vous avez besoin pour la photographie d’intérieur, c’est de la patience, de l’organisation, de la rigueur et une bonne dose de créativité.

Qu’est-ce que la photographie d’intérieur ?

Une bonne photographie d’intérieur consiste à retranscrire en image l’atmosphère et l’émotion d’un lieu. On doit réussir à mettre en image l’ambiance qu’a créée l’architecte d’intérieur ou le décorateur/trice.
Ceci en utilisant au maximum le lumière naturelle et en créant des compositions qui vont magnifier la pièce, les éléments de décoration, matières, couleurs, …
On pense bien évidemment aux superbes maisons et appartements des magazines.
Mais la photographie intérieure s’invite aussi dans les hôtels, les restaurants, espaces commerciaux, …..
Elle rejoint aussi d’autres domaines de la photographie comme la photographie immobilière ou la photographie d’architecture.

De quels équipements avez-vous besoin pour la photographie d’intérieur ?

Appareil photo : Le premier équipement dont vous avez besoin pour une séance photo d’intérieur est bien sûr un appareil photo à objectifs interchangeable. Oubliez le mode automatique, il va falloir accéder aux réglages manuels pour le contrôle de l’ouverture, la vitesse d’obturation, et les ISO. Un capteur plein format est conseillé pour avoir une meilleure plage dynamique et capturer plus de détails.

Trépied : Un trépied est toujours recommandé pour prendre des photos d’intérieur. Vous devrez souvent prendre plusieurs expositions pour une même photo, le trépied est indispensable pour éviter les flous de bougé. Une télécommande ou le retardateur est aussi conseillé pour empêcher tout risque de flou.

Flash : Pour les séances photo d’intérieur, on utilise le plus souvent la lumière naturelle mais un flash peut-être nécessaire lorsque la lumière est insuffisante ou pour diffuser de la lumière supplémentaire sur certaines zones.

Objectifs : Il vous faudra au moins 2 types d’objectifs pour les photos d’intérieur, un grand angle entre 20 et 24mm et un objectif standard à grande ouverture 50 ou 85mm pour les photos de détails.


Mes Trucs et astuces pour prendre des photos d’intérieur qui sortent du lot.

1- Préparez votre shooting avant le jour J

Il est important de bien communiquer avec votre client avant le shooting afin de connaître ses attentes, découvrir son style et le type de photos qu’il souhaite pour chaque pièce.
Ce sera aussi l’occasion de connaître l’exposition du bien à photographier afin d’anticiper la lumière et à quel moment de la journée il sera plus judicieux de réaliser le shooting.
C’est encore mieux si vous pouvez vous rendre surplace avant le shooting pour découvrir le lieu et déjà anticiper les prises de vue. Vous veillerez bien sûr à ce que tout soit bien rangé, propre et agencé en collaboration avec votre client.

2- Profitez et abusez de la lumière naturelle

La meilleure source de lumière pour les photographies d’intérieur est sans aucun doute la lumière naturelle.
Laissez entrer la lumière et éteignez les lumières artificielles qui vont affecter la balance des blancs, dénaturer les couleurs et diffuser des ombres gênantes.
Si besoin utiliser un flash déporté, dirigé vers le plafond ou un mur blanc, cela apportera de la lumière supplémentaire tout en gardant un aspect naturel.

3- Utilisez un trépied

L’utilisation d’un trépied est indispensable pour avoir des photos bien nettes.
Lors de la prise de vue, vous allez vous concentrer sur l’ouverture, en la réglant généralement entre f/7.1 et f/11 pour les photos d’ensemble.
Les vitesses d’obturation seront, selon les conditions, assez longues, ce qui nécessitera l’emploi du trépied.
Le trépied vous permettra aussi de prendre plusieurs photos à des expositions différentes (bracketing) afin d’avoir une photo finale bien exposée, aussi bien dans les zones sombres que dans les zones claires.

4- Attention aux objectifs grand angle

Si dans l’immobilier, on aura tendance à souligner la taille de l’espace en affichant des plans assez larges.
En photographie d’intérieur, c’est tout l’inverse, les plans larges ne fonctionnent pas nécessairement. On va plutôt se concentrer sur des aménagements, des compositions, ou des détails, par exemple la partie salle à manger, le coin salon, la table de chevet d’une chambre, …. Pour ce qui est de la focale, on sera généralement autour de 24 mm, cela permet d’avoir un plan assez large sans déformer les perspectives.
Pour les photos de détails et plans rapprochés, on utilisera un objectif à très grande ouverture comme f/1.4 afin de pouvoir jouer sur la profondeur de champ et isoler certaines parties de l’image.

5- Créez de la profondeur

Utilisez les lignes de fuite et les perspectives présentes dans la pièce pour créer de la profondeur.
Vous pouvez aussi jouer sur les contrastes : en jouant avec les contrastes entre les éléments d’une image, on peut créer une sensation de profondeur.
En utilisant des ombres et des lumières judicieusement, vous pourrez faire ressortir certains éléments de l’image.
N’hésitez pas à prendre des photos depuis un couloir ou une pièce adjacente, cela offrira une perspective unique et créera de la profondeur.
Vous pouvez aussi utiliser les encadrements de portes, des arches, de fenêtres pour donner un effet cadre dans le cadre.
L’utilisation d’un objectif à grande ouverture vous permettra aussi de créer de la profondeur en jouant sur les effets de flou.
Restez concentré sur la zone que vous souhaitez mettre en valeur et veillez à ce qu’elle soit bien nette.
Bref, soyez créatif dans vos compositions !

6- Gardez la ligne !

La photographie d’intérieur est aussi exigeante que la photographie d’architecture, toutes vos lignes devront être bien droites, qu’elles soient verticales ou horizontales.
Cela peut vraiment gâcher une photo et donner un aspect amateur à celle-ci. De plus, si les lignes ne sont pas droites, votre photo sera déséquilibrée, elle ne sera plus aussi agréable à regarder.
Veillez à ce votre appareil soit bien droit sur votre trépied, servez-vous du niveau intégré sur le trépied ou ajoutez-en un s’il n’en a pas.

7- Soignez vos compositions

Concentrez-vous sur la composition, cela peut paraître évident mais une belle composition rendra votre photo harmonieuse.
Positionnez votre appareil à la bonne hauteur de façon à ne pas avoir trop de plafond, généralement 1m20, 1m30 du sol, adaptez la hauteur selon les pièces.
Utilisez la règle des tiers pour bien placer l’élément que vous souhaitez mettre en valeur, utilisez les lignes directrices.
Faites attention aux couleurs, des couleurs chaudes ressortiront mieux associées à une couleur froide.
Pensez aux couleurs complémentaires pour créer du contraste, aux matières, veillez à bien les associer dans votre composition.
Jouez avec les symétries, les reflets, les miroirs, les matières, les répétitions de motifs …
Bougez autour de votre sujet, reculez, avancez, asseyez-vous, … et pensez au format portrait pour varier vos compositions.
Il n’y a pas de limites à votre créativité, gardez juste en mémoire que votre photo à pour but de mettre en valeur le travail de votre client.

8- La retouche, et sans HDR !

Une fois la prise de vue terminée, vient le moment de l’édition pour sublimer vos prises de vue. Retouchez vos photos une à une, oubliez les traitements automatiques et surtout pas de HDR !!! Cela va dénaturer les couleurs ou les saturer …. des halos disgracieux vont se former, surtout autour des fenêtres. Le HDR donne ce rendu un peu « délavé », plus ou moins artificiel qui ne fait pas du tout professionnel.
Oui, on peut faire du bracketing à la prise de vue même si une seule photo peut souvent suffire.
Mais au moment de l’édition on utilisera plutôt les techniques de fusion ou « blending ».
Cela permet de combiner plusieurs photos à des expositions différentes, en jouant sur les masques de fusion et les calques dans Photoshop.
Vous aurez un beau rendu professionnel avec des couleurs naturelles dignes d’un magazine déco.

9- Inspirez-vous !

Lisez, feuilletez, abusez de magazines de décoration et d’architecture, c’est une excellente source d’inspiration et c’est très formateur.
Étudiez les prises de vue, les compositions, la lumière …..
Suivez ces magazines sur leur site web, les réseaux sociaux, repérez les photographes, suivez les et inspirez vous de leur travail.
Et pratiquez, pratiquez, prenez plaisir, la photo d’intérieur est un vrai bonheur !

Pour finir

Comme vous l’avez vu, la photographie d’intérieur est assez exigeante. Elle nécessite beaucoup de rigueur aussi bien lors des prises de vue que de la retouche. N’oubliez pas que vous travaillez toujours en collaboration avec votre client. Réfléchissez aux mises en scène avec lui et n’hésitez pas à montrer le rendu de vos compositions sur votre écran.
J’espère que ce (long) article vous sera utile et n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Je vous invite à découvrir juste ici mon article sur pourquoi il est important de faire appel à un photographe d’architecture intérieure. 

📸 Vous souhaitez mettre en valeur vos projets, vous démarquer et attirer plus de clients?

✔️ Retrouvez tous les détails et tarifs en suivant ce lien et recevez en cadeau mon guide pour réussir de superbes photos d’intérieur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *